Comment vendre des produits au Maroc ?

Comment vendre des produits au Maroc ?

Désirez-vous lancer et vendre des produits au Maroc ? Si oui, vous devez impérativement lire le contenu de ce guide. Mais tout d’abord, sachez que la vente des produits au Maroc n’a rien d’extraordinaire. Il suffit simplement de maîtriser les procédures et les conditions à remplir pour y parvenir. Cependant, nous vous invitons à les découvrir gratuitement à travers cet ultime guide.

Vendre des produits au Maroc : procédure et conditions à remplir  

  • Procédures douanières : Procédures d’importation

Pour les importations en franchise, vous devez signer un engagement d’importation sur le formulaire : 

  • Engagement d’importation
  • Licence d’importation 
  • Déclaration préliminaire d’importation. 

Tous ces formulaires seront rédigés en 5 exemplaires et suivit d’une facture pro forma précisant :

  • Le montant unitaire en valeur d’usine FOB, FAS ;
  • La quantité de produits en des unités de mesure convenables ; 
  • La description commerciale des marchandises.

Ensuite, vous devez déposer l’engagement auprès d’une banque agrée choisie par vous-même pour la domiciliation. Après, la banque vous remettra son propre exemplaire avec deux exemplaires supplémentaires, dans une enveloppe scellée pour le bureau de douane. Mais, la période de validité de l’engagement d’importation est de 6 mois à compter de la date de sa domiciliation. Pendant ce temps, son rôle est de faciliter le dédouanement et le règlement financier de la marchandise.

Vous aurez besoin ensuite d’une demande d’exonération des droits de douane pour les importations en franchise de droits dans le cadre des accords tarifaires et commerciaux conclus entre le Maroc et certains pays. En effet, ce formulaire appelé demande d’exemption douanière est généralement remplit en 4 exemplaires. De plus, il est suivi d’une facture pro forma qui fait apparaître : 

  • Le montant unitaire en valeur d’usine, FOB, FAS.
  • La quantité de produits en unités de mesure convenables. 
  • Puis la description commerciale des marchandises.

Ensuite, vous devez déposer la demande d’exonération des droits de douane auprès du Ministère du Commerce extérieur. Ce dernier vous délivrera par ce service la décision d’accorder ou de refuser l’exonération des droits de douane du commerce extérieur. Toutefois, sachez que la période de validité de l’exonération des droits de douane est de 6 mois à compter de la date du cachet du ministère du Commerce extérieur.

Lire aussi : Comment acheter du bitcoin au Maroc ?

Vendre des produits au Maroc

Procédures d’importation spécifiques 

À ce niveau, vous devez soumettre en 6 exemplaires le formulaire de demande de licence contre récépissé, au Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique si votre marchandise est soumise à une licence d’importation. En effet, sans cela vous ne pouvez pas vendre des produits au Maroc. Ensuite, la licence vous sera délivrée unanimement par les ministres concernés.

Mais si vous voulez vendre des produits au Maroc qui font l’objet d’une déclaration préalable d’importation, vous devez en ce moment soumettre 6 copies de la demande de déclaration préliminaire d’importation au ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique. Ensuite, vous attendez que le ministère du Commerce extérieur évalue la demande dans un délai de 10 jours. Mais sachez que cette déclaration préliminaire d’importation n’est valable que pour 9 mois et renouvelable une fois.

Importer des échantillons

Vous n’aurez pas à payer des frais de douane pour importer des échantillons au Maroc, sauf sous réserve d’une caution au cas où ils sont réexportés. 

Exigences douanières et taxes sur les importations

Limite douanière (à partir duquel les tarifs sont exigés) : Aucun seuil douanier ne s’applique.

Ce que vous devez solder à la douane en dehors des produits agricoles : 4,34% comme tarif sur tous les produits selon la banque mondiale.

Produits dont le tarif de la douane est plus élevé : 200% sont le tarif à payer sur tout produit. Mais généralement, le droit d’importation augmente de 2,5% à 35%.

Stratégie de calcul des droits : Ad valorem sur la valeur CAF des marchandises.

Méthode de paiement des droits de douane : domicilié à la banque. Mais actuellement les douanes marocaines disposent d’un système de paiement en ligne sécurisé. Par ailleurs, une taxe de 25% est chiffrée pour les travaux d’inspections techniques de produit à l’importation.  

Règles d’étiquetage et d’emballage

Emballage : l’Institut Marocain de l’Emballage et du Conditionnement (IMEC) est compétent en matière de normes d’emballage et de conditionnement. Alors pour vendre des produits au Maroc, voici les instructions que vous devez suivre : 

  • Langues autorisées sur l’emballage et l’étiquetage : Français et/ou arabe
  • Unité de mesure : Système métrique
  • Marque d’origine « Made In » : obligatoire
  • Exigences d’étiquetage : Nom du produit, nom et adresse du fabricant, pays d’origine, poids
  • Règlements spécifiques : Pour les denrées alimentaires, date de fabrication et date de péremption de la consommation.
  • Pour les médicaments, il convient de mentionner en outre la composition.

Réseau de distribution 

Types de points de vente 

Petits magasins familiaux : Principalement des produits alimentaires

Supermarchés locaux : Acima, Label’Vie

Hypermarchés : Aswak Assalam diversifié, Marjane

Magasins de détail spécifiques : Meubles, électroménagers, bricolage, vêtements, M. Bricolage, Kitea, Tangerois, Zara.

Vendre des produits au Maroc peut vous apporter gros, cependant, suivez simplement les instructions ci-dessous pour y parvenir.

freek

Un commentaire sur “Comment vendre des produits au Maroc ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *