Les défis du système de santé au Maroc

Les défis du système de santé au Maroc

Le secteur de la santé marocain a besoin depuis un moment d’un système de gestion plus performant afin d’offrir un service de qualité à toute personne bénéficiaire de ses soins médicaux. Il découle de ce fait que, les défis du système de santé au Maroc deviennent un sujet qui tient à cœur les cabinets du secteur de la santé et tous les acteurs concernés. Ainsi : 

  • Les réglementations gouvernementales en évolution rapide 
  • Les innovations technologiques
  • Et les attentes des patients 

Créent un nouvel environnement dans lequel la gestion d’un cabinet médical ne consiste plus uniquement à traiter les patients. Cependant, ils constituent principalement les défis du système de santé au Maroc auxquels le secteur de la santé doit faire face afin de mieux améliorer son système de travail. Vous découvrirez dans ce contenu les défis du système de santé au Maroc et ce pourquoi les acteurs de la santé doivent quoi qu’il arrive les relever.

Les défis du système de santé au Maroc : Cybersécurité

La croissance récente des initiatives de santé numérique comme les visites médicales en télésanté est un facteur majeur de la forte augmentation des dossiers de patients violés. Alors que de nombreuses fonctions de soins de santé continuent de passer en ligne. Cependant, il est extrêmement important de s’assurer que ces processus sont protégés contre les menaces extérieures à travers les défis du système de santé au Maroc.

En fait, lorsqu’une violation se produit, les informations confidentielles des patients sont compromises. Voilà pourquoi de nombreux prestataires médicaux investissent dans des garanties appropriées pour mieux protéger les données sensibles des patients. Mais, des étapes simples telles que la mise en œuvre de l’authentification multi facteur et des pare-feu puissants contribuent à réduire le succès des pirates.

Télésanté

Les défis du système de santé au Maroc

Bien que les implications futures de la covid-19 soient encore incertaines, il semble que l’adoption de la télésanté continuera à croître. Mais il est à souligner que le secteur de la télésanté est toujours confronté à des problèmes majeurs comme une éventuelle bulle de santé numérique et un avenir réglementaire incertain.

Facturation et traitement des paiements

Les cabinets médicaux citent les collections de patients comme leur principal problème de gestion du cycle de revenus. Pourquoi ? Parce que les patients deviennent responsables d’une plus grande partie de leurs factures médicales.  

Pour répondre aux attentes des patients et améliorer l’expérience utilisateur, il faudra relever les défis du système de santé au Maroc. Ceci vise principalement à proposer des relevés sans papier et une variété d’options de paiement (chèque électronique, carte de crédit, etc.). En plus de cela, l’utilisation les dernières technologies de paiement, telles que le mobile et le text-to-pay sont aussi requises.

Les défis du système de santé au Maroc : Transparence des prix

La transparence des prix est devenue un mot à la mode dans le secteur de la santé en 2019. Pire encore, il constitue probablement un défi majeur auquel la plupart des systèmes de santé Marocain seront confrontés au cours des années à venir.

Pour remédier à cela, les systèmes de santé choisissent désormais de les régler à travers les défis du système de santé au Maroc tout en rendant les prix de leurs services accessibles. Ainsi, cela réduit la confusion des patients et les problèmes de facturation surprise.

Expérience du patient

En se référant aux insatisfactions des patients, il est nécessaire de relever les défis du système de santé au Maroc qu’ils exigent eux-mêmes. Généralement, ils demandent une expérience patient simplifiée afin de pouvoir « libre-service » résoudre la plupart des questions, problèmes, prendre un rendez-vous ou payer leurs factures à tout moment et en tout lieu.

Ainsi donc, pour créer une expérience utilisateur exceptionnelle et rationalisée, il est important de mettre en place un portail patient qui conserve toutes les interactions patientes au même endroit. D’un autre côté, ceci permet également à tous les employés d’accéder à l’historique de chaque patient qui est mis à jour en temps réel pour éviter des erreurs coûteuses. Non seulement cela offrira une meilleure expérience au patient, mais aidera également à éviter des accidents mortels tels que les interactions médicamenteuses.

Modèle de paiement efficace

Les payeurs et les patients exigent de nouveaux modèles de paiement tels que des paiements groupés, des décaissements aux prestataires de soins axés sur les patients, des paiements globaux et des économies partagées. Cependant, de nouvelles mesures doivent être définies pour mesurer les performances et le retour sur investissement.

Big Data

Malgré l’accroissement des données médicales, elles sont dispersées entre plusieurs parties et systèmes, y compris les payeurs, les prestataires et les patients. Il n’y a pas de « source de vérité » unique pouvant permettre aux prestataires d’optimiser l’expérience du patient. 

En effet, pour une exploitation de la puissance du Big Data avec succès, les organisations de soin doivent aussi relever les défis du système de santé au Maroc dans ce domaine précis. Pour ce faire, les dirigeants doivent d’une part utiliser une analyse intégrée à la culture de l’organisation pour développer une confiance dans les données. Ces mêmes organisations de soins de santé doivent mettre en œuvre une technologie de l’information non relationnelle d’autres parts. Et ce, afin que les données provenant de diverses sources puissent être utilisées pleinement. Elles soutiendront la prise de décision au niveau de la direction même si l’ensemble des données sont de formats différents. 

freek

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *