Les innovations dans le secteur de l’industrie textile au Maroc

Quelles sont les innovations faites dans l’industrie textile au Maroc ? Dans l’économie marocaine, le secteur de l’industrie textile occupe une véritable place de choix. Malgré cela, en termes d’innovation, le Maroc a longtemps été dans une situation pas très favorable. Cependant, le secteur de l’industrie textile marocain connaît depuis quelques années déjà de changements significatives et innovants.

Que peut-on retenir sur ces différentes innovations dans ce secteur ? Voici un article qui vous permettra d’avoir des réponses à cette question.  

Les différents problèmes ayant longtemps freiné l’industrie textile marocaine

Selon plusieurs études, divers sont les problèmes qui ont souvent empêché l’essor du secteur industriel au Maroc. En effet, les petites et moyennes industries marocaines souffrent de certains manques capitaux : ressources, compétences, interaction avec les sous-traitants.

Le problème des ressources dans l’industrie textile au Maroc

En réalité dans le secteur de l’industrie du Maroc, pour ce qui est des ressources, il existe certaines matières premières qui n’existe pas ou qui existe en quantité très faible. De ce fait, il faudrait s’approvisionner auprès de fournisseurs extérieurs. C’est sur ce point que la situation devient compliquée surtout en ce temps de crise sanitaire. L’une des choses qui empêche également l’innovation dans le secteur, c’est la recherche de retour immédiat sur investissement.

Le manque de compétences

Pour pouvoir innover dans le secteur de l’industrie textile au Maroc, il faudrait du personnel qualifié pour pouvoir accomplir les tâches. Or, ce secteur souffre d’une véritable insuffisance. Ainsi, cela constitue un frein à l’innovation dans le domaine. En fait, ce manque de compétence est causé par deux raisons. La première est que la formation est défaillante. La deuxième, les compétences existantes pour le secteur de l’industrie textile sont sous employés.  

Insuffisance d’interaction entre sous-traitants et donneurs d’ordres

Ce point a longtemps été souligné par plusieurs experts. Ce déséquilibre constitue une faiblesse pour le bon développement des petites et moyennes industries. Selon les recherches effectuées, nombreuses sont les entreprises marocaines qui recrute des designers étrangers. Cela rends difficile le contact entre les exécutants et ceux qui donne les ordres. De ce fait, les idées potentiellement productives qui pourraient naître se heurtent à ce mur.

Les différents leviers d’innovation de l’industrie textile au Maroc

Malgré ces nombreux facteurs qui freine l’innovation dans le secteur industriel du textile au Maroc et empêche son essor, tout n’est pas perdu. Du résultat de nos enquêtes, il existe certains leviers d’innovation, qui actionner comme cela se doit permettrait de booster le secteur. D’abord, une réorganisation du modèle économique (avec la contribution de dirigeant de l’écosystème du textile). Ensuite, il faudrait également une bonne assise pour mener des réflexions en ce qui concerne le futur de la politique des marques qui viennent du territoire.

Les innovations dans le secteur de l'industrie textile au Maroc
L’évolution du secteur textile au Maroc

La question de réorganisation du modèle économique pour l’innovation dans le secteur de l’industrie textile

En réalité, le secteur de l’industrie textile marocain est engagé dans un processus qui vise à rendre meilleure sa réponse au marché. Le moyen est de réduire de 14 jours au moins le délai de livraison vers les pays européens. Si on se fie au cycle habituel longtemps employé, c’est une réduction de prêt de moitié. Pour que cette innovation soit réussie, il a fallu que les différents fournisseurs locaux se regroupent et forment une plateforme d’approvisionnement.

Les changements stratégiques effectués

Toujours dans cette vision d’innovation dans le secteur de l’industrie textile au Maroc, des modifications ont été faites. Par exemple, le port Tanger Med est rendu plus agile. Le secteur bénéficie donc d’un couloir dédié, et cela a permis l’augmentation de la capacité de rotation des navires (un rythme passé de 6 à 8). Le développement d’une stratégie de marque propre est également un point très important qui permet l’innovation dans le secteur de l’industrie textile au Maroc.

De tout ce qui précède, les problèmes qui freinent l’innovation dans le secteur l’industrie textile marocaine ont longtemps gardé le dessus. Mais pourtant grâce à de bonnes analyses, le secteur innove.

freek

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *