Financement du système de santé au Maroc : tout ce qu’il faut savoir !

Financement du système de santé au Maroc : tout ce qu’il faut savoir !

Avez-vous une idée sur le financement du système de santé au Maroc ? Le Maroc à l’instar des tous les autres pays a mis en place depuis des années ; et avec l’arrivée du covid19 un système de santé pour couvrir les soins de santé de ses citoyens.

Comment définissez-vous la santé ? Est-ce la simple absence de maladie ? Nous réalisons tous depuis les désastres du covid19 que la santé n’est plus une simple absence de maladie. Elle se rapproche désormais beaucoup plus du bien-être. Qui dit aujourd’hui santé, dit bien-être.

Cependant le financement du système de santé devient une priorité pour tous les États. Qui financent donc ce système au Maroc ? Son financement est-il efficace pour le développement durable qui passe par le bien-être ? Notre présent guide vous sera utile pour ces deux questions.

Quels sont les acteurs qui financent le système de santé au Maroc et quels sont leur taux de participation ?

Tout d’abord, le système de santé au Maroc est mis en place pour prendre en charge les soins de santé des citoyens du pays pour diverses raisons. Cette prise en charge nécessite des fonds. Les fonds de financement du système de santé au Maroc sont soient dans le compte de la consommation des soins et bien médicaux ( CSBM) ou dans le cadre des dépenses courantes de santé (DCS).

En effet, retenez que la sécurité sociale finance dans le cadre de la CSBM trois quarts des soins médicaux. L’État marocain assoiffé de la politique du bien être consacre 6% de son PIB au secteur de la santé. Certes, il prend en charge les soins des plus précaires mais il subventionne également les recherches médicales. En général, l’État est le vrai financeur du système de santé en ce qui concerne les DCS. La sécurité sociale et l’État sont les seuls à financer le système de santé au Maroc ? Bien sûr que non.

Notez également que les collectivités locales, les organismes de protection complémentaire de même que les ménages financent le secteur de santé au Maroc surtout dans le cadre de la CSBM. Au sein de cette dernière, la prise en charge des gros risques sont est financée par la sécurité sociale alors que les petits risques sont prises en charge pas les organismes communautaires. Quelle est la contribution des ménages ? Les ménages supportent le reste de la charge des soins médicaux. Ceci varie selon le montant prise en charge par le système de santé. Ainsi leur simple contribution est un véritable problème pour la population démunie. D’où la nouvelle stratégie du financement du système de santé au Maroc.

Financement du système de santé au Maroc
Financement du système de santé au Maroc

Nouvelles stratégies du financement du système de santé au Maroc

Ici, il n’y aura pas grande chose à dire. Retenez que le ministère de la santé à organisé une conférence nationale dont l’objectif est d’élaborer une feuille de route pour une nouvelle méthode de financement du système de santé.

En effet, il est retenu lors de cette conférence plusieurs recommandations pour améliorer le  financement du système de santé. Nous pouvons citer par exemple la séparation de la fonction de financement à celle de l’offre de soins, la régulation et la gestion du système de protection médicale de même que la fondation d’une plateforme de dialogue national , etc.

Enfin, ces recommandations sont des éléments constitutifs de la feuille de route qui permettra l’établissement de nouvelle stratégie de financement du système de santé au Maroc.

Découvrir également : Comment le système de santé au Maroc est-il organisé ?

Conclusion

En résumé, quatre acteurs financent le système de santé au Maroc dont les ménages. Leur contribution rend inefficace le système ; ce qui amène les autorités à penser à la mise en place d’une nouvelle stratégie de financement du système de santé.

Votre satisfaction est notre priorité. Bénéficiez de nouveau guide à votre prochaine visite sur notre site.

freeman AÏTCHEDJI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.